Communiqué

Paris, le 23 novembre 2005.

A l'occasion d'une votation nationale, les suisses se sont prononcés largement en faveur d'un moratoire sur la dissémination de tout OGM dans l'environnement pour les cinq prochaines années.

Ce vote confirme ce que tous les sondages montrent invariablement : les consommateurs refusent les OGM et même quand ils sont mis en position d'être citoyens (et non consommateurs), ils continuent de refuser les OGM.

On pourra objecter avec raison que même si une majorité des citoyens voulaient les OGM, cela ne nous empêcherait pas de les refuser.

D'ailleurs, notre position ne se trouve que confortée par la votation suisse.

On rappelera que les suisses sont plus libres que les membres de la Communauté Economique Européenne puisque leur vote est souverain. Peu importe ce qu'en diront des technocrates à Bruxelles ou à Paris.

Fait à Paris.

cf. par exemple en anglais sur le site de l'International Herald Tribune : http://www.iht.com/articles/2005/11/27/news/swiss.php ou une version suisse (en français).

 

>> entrée du répertoire Actions / communiqués

> page d'accueil du site OGM dangers

> la page de notre moteur de recherches